Texte à méditer :  L'histoire est composée de ce que les hommes font contre leur propre génie.   Emile-Auguste Chartier, dit Alain

N'oubliez pas :

Vient de paraître

00 Chrono.jpg

La Société
+ AG 2007 Belin-Beliet
+ AG 2008 Cazaux
+ AG 2009 Arcachon
+ AG 2010 Lanton
+ AG 2011 Andernos-les-Bains
+ AG 2012 Arcachon
+ Activités
+ Association
+ Fédération Historique du Sud-Ouest
+ Sociétés amies
Publications
+ Auteurs
+ Derniers Bulletins
+ Diffusion en librairie
+ Editions de la SHAA
+ Prochain Bulletin
+ SHAA Articles
+ Sommaires Bulletins
AAPM - Musée
Archéologie
Archives
Art et Culture
Biographies
Dictionnaires
Forêt
Gastronomie
Géographie
Histoire
Linguistique
Littérature
Marine
Médecine
Ostréiculture
Patrimoine
Pêche
Recueils-Souvenirs
Sciences
Tourisme
Webmestre - Infos
Ecrire à Administrateur  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Forêt Usagère de La Teste-de-Buch - * Site de Robert Aufan *

LA FORET USAGERE DE LA TESTE DE BUCH (Gironde)

Site Internet concu par Robert Aufan

Accueil du site

Table des matières

 

Chapitre I : Le cadre géographique

I - Un relief original

A - Les dunes paraboliques, leur origine

B - Une superficie variable

C - Un relief particulier

1 - Un relief irrégulier

2 - Relief et toponymie

 

II - Une végétation exubérante

A - La forêt en 1797 (Duplantier)

B - Les descriptions du XIXe siècle (De Saint Amans- Bissérié)

C - La forêt au début du XXe siècle (Durègne)

D - Végétation et toponymie

E - Durègne de Launaguet et Gilbert Sore : pins, pins bornes et sous bois

 

Chapitre II : La Montagne à la fin du XXe siècle

 

I - Les différentes zones de végétation

A - Une zone nord ouest à arbousiers

B - Les zones anciennement ravagées : incendies et ouragans du XVIII° siècle à nos jours

C - Les zones humides

D - Le reste de la forêt :

1 - Espèces dominantes et répartition de la végétation par strates

2 - La répartition de la végétation selon les versants

II - Les trouées

A - Les maladies

B - Les clairières

1 - Clairières et élevage

2 - Les cabanes

C - Les pétroliers

D - Certains chasseurs

III - La Faune

A - L’avifaune

B - Avifaune et pins-bouteilles

C - Les mammifères

 

Conclusion : la diversité

 

Chapitre III : le gemmage et l’utilisation des produits résineux dans la Montagne de La Teste

 

I - Les Témoignages anciens (XVII° - XVIII° siècles)

Actes notariés, Lombard, Masse, de Fenelon

II - Les opérations et les outils de gemmage

A - L’écorçage

B - La care

C - La réception de la résine

D - Le transport de la gemme

E - La dernière amasse : le barras.

III - L’utilisation des produits résineux

A - Les témoignages anciens

Ausone, Paulin de Nole (IV°s.) De Thou, Henri III (XVI°s.), Claude Perrault Lombard (XVII°s.), Claude Masse, M.de Fenelon, Abbé Baurein (XVIII° s.)

B - Les produits bruts

1 - La gemme au crot

2 - Le galipot

3 - Le franc encens

4 - La tormentine de soleil

C - Les produits cuits

1 - Les térébenthines cuites à la chaudière

2 - La rousine ou brai sec

3 - Le brai clair ou résine jaune

4 - L’huile de térébenthine

D - Tableau des produits tirés du pin vif

IV - Les produits résineux tirés du pin mort

A- Les techniques de fabrication

1 - Les témoignages anciens

2 - Fours suédois ou hourns traditionnels ?

3 - Les techniques au XVIII° siècle.

4 - Les hourns traditionnels du Pays de Buch : description et fonctionnement d’après les fouilles archéologiques.

B - L’utilisation des produits

1 - L’étanchéité

2 - La pharmacopée

3- La construction navale

4 - Importance économique

C - L’évolution de la production XIX° et XX° siècles

1 - Les ateliers testerins depuis 1810

2 - A quoi servaient les produits résineux au XIX° siècle ?

3 - L’importance de la production au XVIII° siècle

4 - Production et revenus des intervenants

a - Les propriétaires

- au XVIIIe

- au XIXe

b - Les résiniers

- Les revenus des gemmeurs

- Portraits et mode de vie (Hameau, Lalesque, Mouls, Masse, Gilbert Sore, Bonneval, de Mortemart, Kauffmann, Daleau, Durègne

5 - La fin du gemmage

a - L’évolution de la production

b - L’évolution démographique

c - L’évolution économique

 

Chapitre IV : le statut usager de la Montagne

 

I - Origine et évolution des droits d’usage

A - Les textes de base

1468, 1535, 1604, 1645, 1746, 1759, 1855, 1917, 1952, 1955.

B - Tableau des droits

C - L’évolution de la propriété foncière : Qui sont les ayant-pins ?

D - Les contestations

1 - Les chênes

2 - Lège Cap Ferret

3 - Arcachon

II - Les conséquences environnementales du statut

A - Le libre parcours

B - La forêt jardinée

C - La protection des vieux pins

D - Les inconvénients

E - Un statut protecteur de la forêt ancienne

III - Le fonctionnement du système

A - Qui représentait les usagers ?

B - L’obstination dans l’erreur de l’Administration

C - Le sommet de la confusion : la loi de 1837

D - La loi de 1884

E - La victoire des communes et la définition juridique de la « propriété ».

IV - Les conflits du XIX° siècle à nos jours.

A - Les infractions liées au développement d’Arcachon

B - Les constructions au bord du lac

C - Les utilisations du bois à usage industriel ou commercial

D - Les infractions courantes :

1 - La fabrication du goudron

2 - Le libre parcours du bétail

3 - L’usage des chênes

4 - Les coupes de pins vifs sans autorisation

5 - Les excès de certains propriétaires

6 - La propriété des chablis

V - L’évolution du statut au XX° siècle.

A - La confusion statutaire : 1917

B - L’échec du groupement forestier : 1959

C - La confusion à son point culminant : 1977

VI - L’importance de l’usage

A - les quantités délivrées

B - Les causes de la « disparition » des délivrances.

C - Les avatars de la caisse syndicale

 

Chapitre V : Vers le cantonnement 1963-1985

 

I - Les causes du cantonnement

A - L’action des cercles forestiers régionaux

1 - Les souhaits du CRPF

2 - 1970 premières demandes de protection

3 - 1972 Les orientations régionales de production

4 - Les interventions de la MIACA et de la SEPANSO.

B - Le cantonnement de la forêt usagère de Biscarrosse

C - L’expropriation des bords du lac de Cazaux

II - 1977 : la mise en place des acteurs

A - Les propositions de la SEPANSO

B - Les premières mesures de protection et l’intervention du SRAF

C - L’inscription à l’inventaire des sites

III - La proposition amiable et l’assignation en justice

IV - 1978 premières tentatives pour gérer « rationnellement » la forêt

A - Les coupes sanitaires

B - L’affaire du Brana

C - L’affaire des clairières

V - Les relations avec les administrations et les freins aux décisions municipales

A - La mise au point dans les règlements du POS de règles spécifiques de gestion

B - Le zadage et le droit de préemption

C - La non parution du POS

VI - Les études du SRAF et de la SEPANSO

A - L’attitude du SRAF

B - Le contenu des études : accords et désaccords

VII - Le jugement du 9 0ctobre

VIII - Les solutions envisagées.

A - Réserve naturelle ou forêt de protection ?

B - Les propositions de la DDA et la réponse municipale

C - La décision ministérielle

IX - La « victoire » des usagers

A - Le jugement du 17 Mars 1981 et ses conséquences

B - La réaction des représentants des usagers

C - La désertion des Gujanais

D - La victoire à double tranchant des usagers et l’offensive des forestiers

E - La nouvelle politique municipale testerine

D - La poursuite de l’action du CRPF.

 

 

CHAPITRE VI : L’intervention des politiques et ses conséquences (1985-2007)

I - Le coup de tonnerre politique : les lois de 1985 et 1987 et leurs conséquences.

          A - Les lois forestières

          B - La nouvelle demande de cantonnement

                1 - La réaction des usagers en direction des politiques

                 2 - La dernière tentative de la SEPANSO pour un compromis et larupture avec l’ADDU.

II -1989-2001 : La nouvelle municipalité

    A - La fin des scieries.1990

    B - Le cantonnement amiable de Gujan

    C - Le classement du site 1990-1994

    D -     Le comité de gestion et son échec 1995-98

          1 - Les objectifs préfectoraux

           2 - Les demandes des syndics et la réponse de la DIREN

           3 - Les négociations avec les propriétaires

           4 - Les techniques préconisées par Pro Silva

           5 - Les réunions du Comité et son échec

     E - Les années 1998-2002

     F - Le nouveau plan de l’ADDU-FU/ APAPDFU 1999

     G - L’offensive contre les dispositions du POS

     H - Natura 2000

III - Les élus et la forêt usagère

IV - Les dernières années 2001-2007.

     A -     L’échec de latentative de relance du Comité de gestion

     B -    Le cantonnement de Gujan

     C -     La victoire des « Verts » : le retour de Natura 2000

     D -     Les nouvelles initiatives des propriétaires ayant-pins.

     E - L’expertise en vue du cantonnement judiciaire

      F - Le Conseil Général, la charte forestière de territoire et le timide retour de la Forêt de protection. 

           G - L’arrêté préfectoral de Novembre 2005

            H - La modification du POS

 

V - Une menace ? La séparation d’avec Cazaux

Conclusion : et maintenant ?

 

     A - Laposition de l’ADDU.

     B - La position de la municipalité de La Teste et le nouveau rôle de l’ADDU-FU

     C - La positionde « Bassin d’Arcachon Ecologie »

     D - Peut-on garder l’esprit des textes ?

 

VII - ANNEXE : TOPONYMIE : origine et signification des noms de parcelles

 

A - La Grande Montagne de La Teste

B - La Petite Montagne d’Arcachon.

 

 


Date de création : 04/10/2007 • 15:48
Dernière modification : 19/12/2007 • 11:40
Catégorie : Forêt Usagère de La Teste-de-Buch
Page lue 2195 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les Tests de Buch

[ All of fame ]

01 - le premier
02 - le deuxième
03 - le troisième

Votre agenda

Inscrivez-vous !


Cliquez ici pour rejoindre Histoire-Traditions-Bassin-Arcachon

Météo

Voir la webcam



Marées
Mots gascons

Cercatz dens los noms de

Gasconha.com





Nouvelles d'ailleurs
Qualité de l'air






Indice de la qualité de l'air à Arcachon

Une visite s'impose

Les sites incontournables des amoureux du Bassin et de son histoire :

http://leonc.free.fr

www.arcachon-nostalgie.com

conçus par des membres de la Société Historique.

Visiteurs du site

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^

Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch

Maison des Associations - 51 cours Tartas 33120 Arcachon - Tél 05 56 54 99 08

Permanence le mercredi de 14 h 00 à 17 h 00 ou sur rendez-vous


GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/

Document généré en 2.84 secondes