Texte à méditer :  Que les ignorants apprennent, et que ceux qui savent aiment à se souvenir.   Hénault

N'oubliez pas :

Vient de paraître

00 Chrono.jpg

La Société
+ AG 2007 Belin-Beliet
+ AG 2008 Cazaux
+ AG 2009 Arcachon
+ AG 2010 Lanton
+ AG 2011 Andernos-les-Bains
+ AG 2012 Arcachon
+ Activités
+ Association
+ Fédération Historique du Sud-Ouest
+ Sociétés amies
Publications
+ Auteurs
+ Derniers Bulletins
+ Diffusion en librairie
+ Editions de la SHAA
+ Prochain Bulletin
+ SHAA Articles
+ Sommaires Bulletins
AAPM - Musée
Archéologie
Archives
Art et Culture
Biographies
Dictionnaires
Forêt
Gastronomie
Géographie
Histoire
Linguistique
Littérature
Marine
Médecine
Ostréiculture
Patrimoine
Pêche
Recueils-Souvenirs
Sciences
Tourisme
Webmestre - Infos
Ecrire à Administrateur  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
150e anniversaire d'Arcachon - 009 - Une étrange et fragile planète

Draparc.jpg

150e anniversaire d'Arcachon

Chronique n° 009


Une étrange et fragile planète

* * *

On ne le répétera jamais assez, Arcachon repose sur un socle 
mobile, au bord d’un monde étrange où les eaux douces et salées se 
mêlent à des terres qui vont et viennent, labourées par des courants 
puissants ou de petites rigoles qui se perdent dans des herbes dures, 
couvertes d’embruns et de sel et exhalant une moite odeur de vase 
saline et d’humidité chaude, une de ces odeurs qu’on n’oublie jamais, 
comme le disait Bonaparte des senteurs du maquis corse.  Arcachon se 
trouve donc au cœur d’une étrange et fragile planète de 15 500 
hectares, imbibée de lande, remplie de pulsations océaniques et 
découpée de tentacules qui se gonflent au rythme des marées.

     Avec toutefois un gros ennui : au nord, la planète se comble au 
rythme lent mais inexorable d’un centimètre au maximum par an. Les 
sables s’accumulent, les algues prolifèrent et l’eau circule mal. 
Qu’on se le dise bien. Non seulement, Arcachon s’accroche à un sol 
mouvant mais si l’on n’y prend garde, bientôt, trop tôt, trop vite, 
il ne dominera plus que des près salés spongieux car l’on sait que 
nos terres se transforment à la grande vitesse des courants de marées 
d’équinoxe. Fort heureusement, on pompe, on pompe, on pompe, à grands 
renforts d’euros, pour éviter le pire.

     Ce qui n’empêche point que se poursuivent les modifications 
incessantes qui marquent l’évolution du site. Car il va continuer de 
se modifier. De très savantes extrapolations ne prévoient-elles pas 
que, dans la prochaine décennie, le cap Ferret s‘allongera et que la 
pointe d’Arcachon se creusera autour de La Salie  et même, on le voit 
bien déjà, au pied nord de la dune de Pilat ? Ensuite, le banc 
d’Arguin, déjà bien malmené, disparaîtra car les deux passes auront 
fusionné. Enfin, en 2100, deux chenaux du nord se confondront et 
aboutiront dans un chenal central. Ainsi, le Bassin continue de 
profondément changer. Il n’a donc  rien d’inerte et par conséquent, 
ce n’est  ni un lac, ni une lagune, ni un marécage, surtout pas une 
baie, ni un étang et encore moins, quoi qu’en disent de très 
méchantes langues, une vulgaire mare et encore moins un bain de pieds 
pour Bordelais. En vérité, oui, nous avons bel et bien un bassin à 
nul autre pareil et pas autre  chose. Mais c’est beaucoup car c’est 
unique.

     Ce Bassin, on l’a d’abord appelé Petite mer de Buch puis Havre 
d’Arcachon quand Choiseul rêvait, le malheureux, d’y installer un 
port militaire. Mais c’est au XVIIe siècle qu’il a pris son titre de gloire 
et son originalité insaisissable. Il sera, désormais et pour 
toujours, un Bassin qu’on trouve baptisé Archix en 1375, Arcasson en 
1420, Archasson en 1436 et Archaxon en 1407. Mais, quel que soit son 
nom, il reste, ce qui fait son charme, un extraordinaire entrelacs 
d’artères, de veines et de veinules qui bat comme un cœur, au rythme 
des marées. Son exploration, c’est une autre histoire. A
suivre ...

Jean Dubroca

Chronique sur Radio Côte d'Argent - 90,4 Mhz

(25 janvier 2007)

Blasonarc.jpg


Date de création : 28/03/2007 • 13:19
Dernière modification : 11/08/2007 • 23:09
Catégorie : 150e anniversaire d'Arcachon
Page lue 1148 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les Tests de Buch

[ All of fame ]

01 - le premier
02 - le deuxième
03 - le troisième

Votre agenda

Inscrivez-vous !


Cliquez ici pour rejoindre Histoire-Traditions-Bassin-Arcachon

Météo

Voir la webcam



Marées
Mots gascons

Cercatz dens los noms de

Gasconha.com





Nouvelles d'ailleurs
Qualité de l'air






Indice de la qualité de l'air à Arcachon

Une visite s'impose

Les sites incontournables des amoureux du Bassin et de son histoire :

http://leonc.free.fr

www.arcachon-nostalgie.com

conçus par des membres de la Société Historique.

Visiteurs du site

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^

Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch

Maison des Associations - 51 cours Tartas 33120 Arcachon - Tél 05 56 54 99 08

Permanence le mercredi de 14 h 00 à 17 h 00 ou sur rendez-vous


GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/

Document généré en 2.92 secondes