Texte à méditer :  Les femmes souffrent l'Histoire et ne la font pas.   Ana Maria Araujo

N'oubliez pas :

Vient de paraître

00 Chrono.jpg

La Société
+ AG 2007 Belin-Beliet
+ AG 2008 Cazaux
+ AG 2009 Arcachon
+ AG 2010 Lanton
+ AG 2011 Andernos-les-Bains
+ AG 2012 Arcachon
+ Activités
+ Association
+ Fédération Historique du Sud-Ouest
+ Sociétés amies
Publications
+ Auteurs
+ Derniers Bulletins
+ Diffusion en librairie
+ Editions de la SHAA
+ Prochain Bulletin
+ SHAA Articles
+ Sommaires Bulletins
AAPM - Musée
Archéologie
Archives
Art et Culture
Biographies
Dictionnaires
Forêt
Gastronomie
Géographie
Histoire
Linguistique
Littérature
Marine
Médecine
Ostréiculture
Patrimoine
Pêche
Recueils-Souvenirs
Sciences
Tourisme
Webmestre - Infos
Ecrire à Administrateur  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
150e anniversaire d'Arcachon - 006 - Un écrin pour des mots

Draparc.jpg

150e anniversaire d'Arcachon

Chronique n° 006


Un écrin pour des mots

* * *

     Arcachon est né du sable et de la forêt. Mais ces deux 
richesses, auraient-elles toute la valeur du minéral et du végétal 
rassemblés, ne seraient que petite monnaie si, sur le Bassin, elles 
ne se conjuguaient parfaitement avec la mer,"qu’elles semblent 
appeler", disait Mauriac. Ah ! Ce Bassin ! Tout le monde en parle, 
les savants, les touristes ou même les journalistes. Mais  surtout 
les poètes, inspirés, comme écrivit Jules Michelet, par cette 
"antichambre de l’Océan", décorée avec le luxe incroyabe de toutes 
les couleurs du ciel.

    Ecoutez-donc André Armandy  : "Au coucher,  les dunes incendiées 
passent du blanc éblouissant au rose, du rose au pourpre, du pourpre 
au mauve et du mauve à l’outremer. A cette heure-là, le bleu du 
Bassin décline en turquoise mourante et chaque vaguelette enferme en 
son repli une pincée de ciel. Bleu serti d’or, dans son écrin de 
forêt toujours vert, le Bassin a la quiétude d’un beau lac 
italien".  Armand Got voit dans le Bassin "une anse d’or où 
s’endort l’Océan apaisé" et François Mauriac, au Moulleau, observe, 
à marée montante  "une mer d’un vert pâle, là où ont disparu les dos 
fauves des dieux ".

    Joseph de Pesquidoux navigue, le soir venu, devant Arcachon, il 
raconte : "le soleil descendant couvait la ville de rayons 
obliques, de longs faisceaux qui allaient chercher tout ce qui 
pouvait reluire et s’allumer : les pierres polies par la vague ou 
lavées par la pluie, les bandes métalliques des toitures, les troncs 
blancs des platanes perdus parmi les pins si bien qu’Arcachon 
paraissait flamber, prise d’incendie et de longs cordons de feu 
couraient partout. Je croyais longer quelque autre Corne d’or, surgie 
là comme dans un Conte des Mille et une Nuits".

    Pour Gilbert Ganne, les lueurs caniculaires du Bassin ouvrent de 
lointains horizons :  "sur le flanc de la dune, sur cette enclume 
chauffée à blanc, le soleil abattait son marteau silencieux. L’on eut 
dit que le fleuve de feu endigué par les échoppes de la ville 
lointaine débouchait dans cet estuaire avec volupté. L’eau était 
verte, vivante,ornée de flocons blancs. Un chalutier aux flancs 
luisants tentait une sortie, étoile filante à queue de mouette".
     Quant à Claude Vincent, pour lequel les lueurs du Bassin "ont 
une lumière qui est celle même de Claude Lorrain", elles le  
charment  quand il s’apprête à l’automne. "C’est d’abord la lumière 
qui change, amorçant une évolution vers des ciels moins vifs, des 
aurores que le brume attnue, des soleils couchants qui se déroulent 
avec moins de feu
mais davantage de langueur, le jeu complexe des rouges, des mauves, 
des roses, organisant comme chaque soir depuis la nuit des temps 
depuis le commencement du monde la sombre victoire de la nuit".

Décidément, ce Bassin qu’ils imaginent éternel, il en fait voir de 
toutes les couleurs aux écrivains. Et pourtant, il est presque tout 
neuf. Mais c’est une autre histoire.
A  suivre...


Jean Dubroca

Chronique sur Radio Côte d'Argent - 90,4 Mhz

(lundi 22 janvier 2007)

Blasonarc.jpg


Date de création : 23/03/2007 • 16:53
Dernière modification : 11/08/2007 • 23:12
Catégorie : 150e anniversaire d'Arcachon
Page lue 1189 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les Tests de Buch

[ All of fame ]

01 - le premier
02 - le deuxième
03 - le troisième

Votre agenda

Inscrivez-vous !


Cliquez ici pour rejoindre Histoire-Traditions-Bassin-Arcachon

Météo

Voir la webcam



Marées
Mots gascons

Cercatz dens los noms de

Gasconha.com





Nouvelles d'ailleurs
Qualité de l'air






Indice de la qualité de l'air à Arcachon

Une visite s'impose

Les sites incontournables des amoureux du Bassin et de son histoire :

http://leonc.free.fr

www.arcachon-nostalgie.com

conçus par des membres de la Société Historique.

Visiteurs du site

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^

Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch

Maison des Associations - 51 cours Tartas 33120 Arcachon - Tél 05 56 54 99 08

Permanence le mercredi de 14 h 00 à 17 h 00 ou sur rendez-vous


GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/

Document généré en 3.03 secondes