Texte à méditer :  L'Histoire ne se répète pas, mais ses rendez-vous se ressemblent.   Gabriel de Broglie

N'oubliez pas :

Vient de paraître

00 Chrono.jpg

La Société
+ AG 2007 Belin-Beliet
+ AG 2008 Cazaux
+ AG 2009 Arcachon
+ AG 2010 Lanton
+ AG 2011 Andernos-les-Bains
+ AG 2012 Arcachon
+ Activités
+ Association
+ Fédération Historique du Sud-Ouest
+ Sociétés amies
Publications
+ Auteurs
+ Derniers Bulletins
+ Diffusion en librairie
 -  Editions de la SHAA
+ Prochain Bulletin
+ SHAA Articles
+ Sommaires Bulletins
AAPM - Musée
Archéologie
Archives
Art et Culture
Biographies
Dictionnaires
Forêt
Gastronomie
Géographie
Histoire
Linguistique
Littérature
Marine
Médecine
Ostréiculture
Patrimoine
Pêche
Recueils-Souvenirs
Sciences
Tourisme
Webmestre - Infos
Ecrire à Administrateur  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Editions de la SHAA - La Teste-de-Buch racontée par ses rues et lieux-dits

EditionLaTeste.jpg

La TESTE-DE-BUCH

racontée par ses rues et lieux-dits

 

Par Robert AUFAN

 

154 pages – Prix : 10 €

 

En 2000, La Teste de Buch poursuit une mutation irréversible et la croissance de son centre urbain, l'urbanisation périphérique qui accroît sans cesse son «espace vécu», transforment sa physionomie chaque jour davantage. Naturels ou créés par eux, comme les hommes les paysages naissent, vivent et disparaissent dans le contexte de ces mutations successives qui résultent de l'évolution des techniques, actuellement vertigineuse. Dans le même temps, les mentalités et les modes de vie changent tandis que l'époque révolue plonge bien vite dans l'oubli.

C'est dire que cet ouvrage vient à point nommé pour identifier dans leur configuration actuelle les rues, les quartiers, les lieux-dits du bourg, de la lande, des semis, de la Forêt Usagère, en précisant -autant que faire se peut- leur origine. Le patrimoine onomastique de La Teste de Buch en quelque sorte mais assorti par l'historien des sources spatiales, documentaires, linguistiques, iconographiques de l'information, de nombreux témoignages anciens et récents avec le souci constant d'une authenticité qui se garde toutefois de négliger une interprétation douteuse qu'il n'omet pas de mentionner.

Pendant des siècles, les «cas » de nos ancêtres ont cheminé entre leurs chaumières et leurs cabanes, à travers le terroir, les vacants, la dune, la Montagne. Au fil des charrois et des travaux quotidiens, leurs roues ont tracé dans le sable de notre pays l'ébauche de la voirie actuelle. N'en doutons pas, la coïncidence de la plupart de nos routes avec les chemins originels qui ont traversé les âges est réelle. Elle confère à ce glossaire des rues que nous empruntons aujourd'hui un grand intérêt historique.

Plus manifeste bien sûr mais similaire l'intérêt des noms de lieux ou de personnes attachés à cette terre et au Bassin. Imagés, suggestifs, sonores, les plus anciens sont nés de la langue vernaculaire, notre patois chantant. truculent souvent, transmis de bouche à oreille avant d'être écrit, transcrit dans des actes avec plus ou moins de bonheur et de fantaisie par les lettrés. D'autres, issus de la langue d'oïl, sont arrivés plus tard avec les gens du nord.

De tous ces noms qui nous interpellent quand nous parcourons le territoire urbanisé ou campagnard de la commune, la modestie avec laquelle le présente l'auteur dans son introduction dut-elle en souffrir, cet ouvrage n'est pas un simple inventaire comme pourrait le donner à penser la présentation alphabétique des rues et des lieux-dits. L'évolution de la toponymie communale qu'il brosse à grands traits préalablement à cette présentation ne saurait échapper au lecteur. En se reportant aux datations toujours associées aux lieux évoqués et à l'illustration cartographique relative à ces lieux, celui-ci saisira cette évolution simultanément dans le temps et dans l'espace.

En réalité Robert Aufan a réalisé une somme au sens le plus éclectique du mot, fruit d'une quête de plusieurs années. Pour identifier les lieux et les personnes que nous rencontrons dans son ouvrage, il a puisé à toutes les sources accessibles. Une démarche rigoureuse, la probité du chercheur qui le conduit, le cas échéant, à nous faire part des difficultés rencontrées, des problèmes non résolus, de ses doutes, des incertitudes. La masse des informations qu'il a réunies est impressionnante.

Une importante illustration éclaire l'identification des toponymes. Les fac-similés des cartes établies au cours du XVIIIe siècle par les ingénieurs géographes de Versailles permettront de découvrir sur des documents d'archives la configuration du bourg en voie d'urbanisation à la fin de l'Ancien régime.

Au XIXe siècle, quand les autorités imposent enfin aux habitants le respect de la voie publique, les rues sont officiellement reconnues et classées. Des cadastres de 1810 et de 1849 est tiré, par l'auteur, le fond de carte sur lequel il localise les nombreux quartiers, superpose aux chemins qui les desservent alors la voirie actuelle et réalise un assemblage judicieux. Une carte de La Teste-de-Buch au début de la Troisième République représente une ville de 5 300 habitants sur le point d'être rejointe par sa jeune voisine quand se différencient de plus en plus dans le pays l'économie traditionnelle et les activités nouvelles liées à l'essor d'Arcachon et de la vie maritime qui se répercutent dans les communes riveraines du bassin.

La carte de la Forêt Usagère publiée par E. Durègne en 1901 et les plans des semis dressés par l'auteur toujours soucieux de localiser l'objet de son propos, sont riches de toponymes qui se rapportent fréquemment à la topographie du massif dunaire.

Il nous convie alors à une passionnante visite de ces lieux-dits, évoque leurs propriétaires successifs révélés par le dépouillement des fonds de notaires, narre les circonstances des mutations dans certains cas, la biographie d'un personnage, la généalogie d'une famille, l'évolution des paysages au cours des siècles pour aboutir à la configuration actuelle. Pour un certain nombre de ces lieux-dits, les origines et le baptême hélas ne sont pas connus, perdus peut-être pour toujours, enfouis dans l'oubli !

L'abondance et la précision des indications topographiques ne résultent pas seulement des recherches effectuées dans les archives, Robert Aufan est aussi un homme de terrain, amoureux de cette Montagne qu'il connaît jusque dans ses recoins les plus inaccessibles, de cette dune chauve dont il observe les pulsions quand le vent restitue les vestiges des anciennes forêts, soucieux de la préservation de ce milieu fragile menacé par une pression humaine qui s'avère de plus en plus forte au fil des saisons touristiques.

Au moment de clore cette préface, je crains tout à coup de n'avoir pas bien su écrire l'intérêt et l'estime que je porte à ce livre que je considère comme l'ouvrage de référence auquel devront se reporter ceux qui s'efforcent d'appréhender dans son territoire et dans le temps l'identité de La Teste-de-Buch. Le petit village dont nous ignorons les origines est aujourd'hui une ville de plus de vingt mille habitants qui se doit de sauvegarder la mémoire de son passé.

Robert Aufan est apprécié pour le nombre et la qualité de ses travaux qui honorent notre Société Historique. Au soir de ma vie, je suis heureux d'exprimer, au terme de cette préface, en communion d'amitié pour notre Vieux Pays, ma certitude d'une belle moisson à venir.

Fernand Labatut

 


Date de création : 08/04/2006 • 23:39
Dernière modification : 08/04/2006 • 23:39
Catégorie : Editions de la SHAA
Page lue 1386 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les Tests de Buch

[ All of fame ]

01 - le premier
02 - le deuxième
03 - le troisième

Votre agenda

Inscrivez-vous !


Cliquez ici pour rejoindre Histoire-Traditions-Bassin-Arcachon

Météo

Voir la webcam



Marées
Mots gascons

Cercatz dens los noms de

Gasconha.com





Nouvelles d'ailleurs
Qualité de l'air






Indice de la qualité de l'air à Arcachon

Une visite s'impose

Les sites incontournables des amoureux du Bassin et de son histoire :

http://leonc.free.fr

www.arcachon-nostalgie.com

conçus par des membres de la Société Historique.

Visiteurs du site

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^

Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch

Maison des Associations - 51 cours Tartas 33120 Arcachon - Tél 05 56 54 99 08

Permanence le mercredi de 14 h 00 à 17 h 00 ou sur rendez-vous


GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/

Document généré en 2.85 secondes