Texte à méditer :  Les hommes ne veulent connaître que l'histoire des grands et des rois, qui ne sert à personne.   Bernardin de Saint-Pierre

N'oubliez pas :

Vient de paraître

00 Chrono.jpg

La Société
+ AG 2007 Belin-Beliet
+ AG 2008 Cazaux
+ AG 2009 Arcachon
+ AG 2010 Lanton
+ AG 2011 Andernos-les-Bains
+ AG 2012 Arcachon
+ Activités
+ Association
+ Fédération Historique du Sud-Ouest
+ Sociétés amies
Publications
+ Auteurs
+ Derniers Bulletins
+ Diffusion en librairie
 -  Editions de la SHAA
+ Prochain Bulletin
+ SHAA Articles
+ Sommaires Bulletins
AAPM - Musée
Archéologie
Archives
Art et Culture
Biographies
Dictionnaires
Forêt
Gastronomie
Géographie
Histoire
Linguistique
Littérature
Marine
Médecine
Ostréiculture
Patrimoine
Pêche
Recueils-Souvenirs
Sciences
Tourisme
Webmestre - Infos
Ecrire à Administrateur  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Editions de la SHAA - Trois Mémoires de Guillaume Desbiey

Edition Desbiey.jpg

Trois Mémoires d’un précurseur landais méconnu : Guillaume DESBIEY

 

146 pages – Prix : 10 €

Guillaume Desbiey est à coup sûr une des personnalités les plus fortes du XVmème siècle aquitain, et pourtant, il a été jusqu'à ce jour un des grands oubliés de 1 'Histoire, avec son frère le chanoine Louis-­Mathieu Desbiey, auquel sa mémoire demeure indissolublement liée. Certes, une rue de Bordeaux porte le nom de Desbiey, mais la postérité n'a voulu retenir que celui de Brémontier, alors que l'antériorité des travaux des deux frères est incontestable. Mais ne polémiquons pas: il est bien connu qu'une découverte ou une invention n'est pas toujours imputable à un seul homme, que l'idée est souvent «dans l'air» et que les inventions quasi concomitantes ne sont pas rares. Pour la technique de fixation des dunes, les noms de Brémontier et des frères Desbiey doivent être retenus, en association avec les obscurs paysans landais qui savaient déjà empiriquement arrêter la progression des sables avec des semis de genêts et d'ajoncs, protégés par des branchages.

 

Guillaume Desbiey (1725-1785) naquit à Saint-Julien-en-Born, aux confins du Pays de Born et du Marensin, pans une bonne famille de bourgeoisie rurale, un milieu de basoche, mâtiné de négoce et de bouti­que, cherchant son bien autant dans l'exploitation foncière que dans les bénéfices ecclésiastiques ou la Ferme Générale. C'est dans le cadre de cette dernière que Guillaume Desbiey va donner sa véritable mesure. En tant que capitaine général des Fermes, il évolue alors pendant une vingtaine d'années dans un espace triangulaire qui a pour sommets : Bayonne, Bordeaux et La Teste, c'est-à-dire les Landes. Cet homme cultivé, volontaire, dévoré de bien public, grand lecteur de l'Esprit des lois et de l'Encyclopédie se dépense alors sans compter au service de l'organisme qu'il représente et surtout du pays dont il est l'enfant. Mais le malheur est bien un de ses titres, comme ill' écrit en 1783 au contrô­leur général des finances, Calonne. Poursuivi qu'il est par la calomnie, sa vie à La Teste n'est qu'un enfer sur arrière-fond de procès inces­sants, de chargements fictifs, de barques soi-disant naufragées, de ser­vante faussement engrossée, de différends et de deuils familiaux. En 1781, ce ne sont pas moins d'une centaine de témoins, surtout testerins, qui sont auditionnés! Le juste est-il la victime de l'obscurantisme tes­terin ? Au vu du froid récit événementiel, on serait tenté de le croire, mais n'oublions pas que l'homme était «un grand tracassier», quoiqu'il s'en défende, qu'il était d'un caractère difficile, procédurier, âpre au gain.

 

        Que dans un tel climat de tension, Guillaume Desbiey ait pu composer les précieux rapports ci-joints relève, sinon du miracle, du moins de l'enthousiasme d'un visionnaire qui ose le rêve insensé des «Landes cultivées et fertilisées». Parmi ces mémoires tous dignes d'in­térêt, celui sur «la meilleure manière de tirer parti des landes de Bor­deaux» est bien son morceau de bravoure, digne d'avoir été couronné en 1776 par l'Académie de Bordeaux. Cette longue dissertation très charpentée part du triste constat brossé dans la première partie, le sous-­développement landais, surtout des Grandes Landes, «de tristes déserts - note-t-il avec pertinence - des solitudes hideuses, des sables brûlants pendant l'été, des marais et des abîmes pendant l'hiver; un pays mal­sain dans toutes les saisons». Pour briser cette léthargie, le receveur entreposeur des Fermes de La Teste ne propose pas un remède miracle, mais des solutions intéressantes, d'ailleurs liées les unes aux autres. L'adepte des Lumières gagné à la physiocratie insiste sur la nécessaire ouverture de ce monde replié sur lui-même par des routes et des ca­naux. Le propriétaire terrien gagné à la réflexion économique prône un aménagement global de l'espace landais, dans lequel les terres médio­cres, malheureusement majoritaires, ne seraient pas sacrifiées au profit des meilleures. Doué de vues prémonitoires, l'agriculteur expérimenta­teur se fait le pionnier de la sylviculture, de la culture du «bled d'Espa­gne», c'est-à-dire du maïs, de la division rationnelle des Landes en grands carreaux de plusieurs journaux séparés par de larges allées pare-feu. Par delà les immanquables références intellectuelles à Montesquieu et au modèle chinois, le mémoire révèle avec bonheur l'homme de terroir, nourri d'une expérience quotidienne. Et c'est ce vécu qui donne tout son sel à ces pages, difficiles d'accès jusqu'à ce jour, que la Société Historique et Archéologique d' Arcachon et du Pays de Buch et son président Michel Boyé ont 1'heureuse idée de publier avec des com­mentaires érudits. Puisse Guillaume Desbiey accéder au XXème siècle à une notoriété méritée que, par un concours malheureux de circonstan­ces, lui a refusé le XVIIIème siècle finissant, dont il est pourtant un digne représentant, avec son enthousiasme parfois naïf, ses utopies et ses solutions d'avenir.

 

Philippe LOUPES Professeur à l'Université de Bordeaux III

 


Date de création : 04/04/2006 • 22:36
Dernière modification : 04/04/2006 • 22:36
Catégorie : Editions de la SHAA
Page lue 1648 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Réaction n°2 

par xuehui51 le 22/08/2018 • 03:29

nike air max 270
ray ban eyeglasses
ray ban eyeglasses
christian louboutin
oakley sunglasses
ferragamo
swarovski bracelet
supreme shirt
nike outlet
pandora,pandora charms
moncler
pandora charms
true religion jeans for women
Hermes Handbags
cartier sunglasses
pandora
adidas originals nmd
kd 10
north face outlet
Salomon
air max 90
ralph lauren outlet
air max 90
mulberry handbags
ralph lauren
bvlgari wallet
adidas yeezy
curry 4 shoes
mont blanc pens
air jordan
asics womens shoes
moncler jacket womens
hermes belt men
nike air huarache
uggs for women
air max 97 womens
burberry scarf
fitflop
pandora uk
salomon
skechers shoes
skechers boots
ultra boost
air max
balenciaga bag
air vapormax
under armour shirts

Réaction n°1 

par jingting17 le 20/04/2018 • 18:05

adidas yeezy boost 350 v2
pandora
fitflop sale
kevin durant shoes
kate spade backpack
salomon
christian louboutin mens
pandora jewelry
kd shoes
jordan 7
vapormax
air max 97
nike air force 1
longchamp bag
jordan 6
ultra boost uncaged
under armour stephen curry men
yeezy boost 350 v2
pandora jewelry
lebron shoes
ultra boost uncaged
hermes purse
fitflop
puma shoes
hermes belts


Les Tests de Buch

[ All of fame ]

01 - le premier
02 - le deuxième
03 - le troisième

Votre agenda

Inscrivez-vous !


Cliquez ici pour rejoindre Histoire-Traditions-Bassin-Arcachon

Météo

Voir la webcam



Marées
Mots gascons

Cercatz dens los noms de

Gasconha.com





Nouvelles d'ailleurs
Qualité de l'air






Indice de la qualité de l'air à Arcachon

Une visite s'impose

Les sites incontournables des amoureux du Bassin et de son histoire :

http://leonc.free.fr

www.arcachon-nostalgie.com

conçus par des membres de la Société Historique.

Visiteurs du site

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^

Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch

Maison des Associations - 51 cours Tartas 33120 Arcachon - Tél 05 56 54 99 08

Permanence le mercredi de 14 h 00 à 17 h 00 ou sur rendez-vous


GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/

Document généré en 2.93 secondes