Texte à méditer :  L'historien est un prophète tourné vers le passé.   Schlegel

N'oubliez pas :

Vient de paraître

00 Chrono.jpg

La Société
+ AG 2007 Belin-Beliet
+ AG 2008 Cazaux
+ AG 2009 Arcachon
+ AG 2010 Lanton
+ AG 2011 Andernos-les-Bains
+ AG 2012 Arcachon
+ Activités
+ Association
+ Fédération Historique du Sud-Ouest
+ Sociétés amies
Publications
+ Auteurs
+ Derniers Bulletins
+ Diffusion en librairie
+ Editions de la SHAA
+ Prochain Bulletin
+ SHAA Articles
+ Sommaires Bulletins
AAPM - Musée
Archéologie
Archives
Art et Culture
Biographies
Dictionnaires
Forêt
Gastronomie
Géographie
Histoire
Linguistique
Littérature
Marine
Médecine
Ostréiculture
Patrimoine
Pêche
Recueils-Souvenirs
Sciences
Tourisme
Webmestre - Infos
Ecrire à Administrateur  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Croquis du Bassin - 21 - Une baleine dans un aquarium

Bandeau4.jpg

Une baleine dans un aquarium.

 

Ce croquis du jour nous hisse au premier étage de l’étonnant musée-aquarium de la Société scientifique d’Arcachon. Là, au milieu d’une extraordinaire collection de tous les oiseaux et de tous les coquillages que l'on peut observer sur le Bassin, les visiteurs s’étonnent toujours devant d'énormes ossements de baleines qui, fort nombreuses, se sont échouées assez régulièrement sur nos rivages. Elles font, en quelque sorte, partie de nos traditions. Ah ! La baleine... Prosper, le fils du marin imaginé par Jacques Prévert ne veut pas aller “ à la pêche , à la pêche à la baleine, une pauvre bête qui lui a rien fait ”. Et quand son père en rapporte une sur son dos, “ une belle baleine aux yeux bleus, une bête comme en voit peu ”, Prosper refuse de dépecer l’animal. Le poète, qui a toujours raison, comme chacun le sait, a donc bien établi que des liens étranges unissent, et même depuis l’Antiquité, l’homme à sa cousine, mammifère comme lui.

 

Il y a belle lurette, près de 2500 ans, que le navigateur crétois Néarque voyait dans la baleine, “le monstre absolu” et des Africains y voient “la substance des dieux”. Les Islandais, afin de vaincre la terreur qu’elle leur a inspirée lorsqu’ils la pourchassaient, en ont fait des hybrides qui tiennent autant du sanglier que du serpent. Et pourtant, quel animal paisible la baleine ! Elle ne consacre que dix pour cent de son temps à avaler du plancton. Le reste de sa journée de cétacé sans problème se passe à chanter, à jouer, à s’occuper des petits ou à en fabriquer.

 

La baleine appartient au monde des abysses, mais on la voit souvent, dans des envols ruisselant de cascades, venir humer l’air des hommes et y souffler des geysers d’eau océanique. Car malgré sa taille, dame baleine est un des mammifères les plus proches de l’homme. C’est pourquoi, peut-être, elle vient souvent mourir sur nos côtes. Ce qui n’a pas empêché que nos voisins basques l’aient pourchassée dès le Moyen Age. Ils n’hésitaient pas à ramer juqu’au Spitzberg pour en rapporter leur énorme et fructueux gibier. Car la baleine, c’est comme le cochon, tout y est bon. Si bien que pendant longtemps on en fait même des pièces de corsets, de parapluie ou des parures de casques militaires.

 

Dans notre région, où l'on est pourtant pas moins hardis que les Basques, nos pêcheurs attendaient patiemment que les cachalots s'échouent sur les plages pour en récupérer l’ambre d’autant plus précieux, que, hormis son intérêt pour la parfumerie, il aurait des vertus aphrodisiaques. C’est sans doute pourquoi le captal de Buch, le duc d'Epernon, établit des règlements précis pour se réserver le monopole du ramassage de ce produit si miraculeux qu’il est certainement et encore aujourd’hui, conçu et fabriqué par Neptune. Quant à la baleine, le XVIIIè siècle a lancé sa chasse industrielle. Elle n’a été réduite, voire interdite que récemment. Il est vrai, comme l’écrivit David-Herbert Lawrance : “On dit que la mer est froide mais elle contient le sang le plus chaud de tous”. Allez donc devant les pièces du musée-aquarium arcachonnais, rêvez à notre amie la baleine. Et à lundi. Nous parlerons d’un autre animal : l’abeille du Pays de Buch.

 

Jean DUBROCA

"Croquis du Bassin"

Sur Radio Côte d'Argent – 90.4 MHz

Bandeau6.jpg


Date de création : 29/09/2008 • 14:59
Dernière modification : 29/09/2008 • 14:59
Catégorie : Croquis du Bassin
Page lue 651 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les Tests de Buch

[ All of fame ]

01 - le premier
02 - le deuxième
03 - le troisième

Votre agenda

Inscrivez-vous !


Cliquez ici pour rejoindre Histoire-Traditions-Bassin-Arcachon

Météo

Voir la webcam



Marées
Mots gascons

Cercatz dens los noms de

Gasconha.com





Nouvelles d'ailleurs
Qualité de l'air






Indice de la qualité de l'air à Arcachon

Une visite s'impose

Les sites incontournables des amoureux du Bassin et de son histoire :

http://leonc.free.fr

www.arcachon-nostalgie.com

conçus par des membres de la Société Historique.

Visiteurs du site

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^

Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch

Maison des Associations - 51 cours Tartas 33120 Arcachon - Tél 05 56 54 99 08

Permanence le mercredi de 14 h 00 à 17 h 00 ou sur rendez-vous


GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/

Document généré en 3.01 secondes